Foire Aux Questions

c'est quoi une foire aux questions ? Cliquez sur les flèches pour déplier les blocs.

Post Vitam

Disons simplement que se recueillir sur une tombe n’est pas chose aisée pour tous, surtout si la sépulture n’a pas de photo. Une pierre tombale est en effet, pour certains, un simple élément minéral n’aidant pas à faire mémoire du défunt. Post Vitam c’est un projet très audacieux d'Héritage Numérique Sécurisé (HNS) permis par une prévoyance digitale multi-services.

La technologie permet aujourd’hui de supprimer les limitations et les défaillances de la mémoire humaine, nous souhaitons ainsi immortaliser l’empreinte positive de nos vies. Le temps où l’on prenait du temps pour (re)découvrir des albums photos au grenier est en train de disparaître, nous ne voulons pas pour autant perdre cette capacité à regarder le passé et à rendre hommage à ceux qui nous ont précédé et même enfanté d’une manière ou d’une autre.

Disons aussi que les services commerciaux autour de la mort avec les ventes de contrats d’obsèques ou de concessions nous ont choqué voire carrément révulsé dans leurs pratiques de harcèlement des personnes âgées. Nous avons l’humble ambition de redonner à la vie sa noblesse dans la préparation de la mort, cette ultime étape de notre vie qu’il est bon de savoir accepter à tout âge.

Dans un monde de plus en plus tiré vers l’économie numérique, nous ne souhaitons pas que les données de nos défunts soient utilisées à tort et à travers notamment en technique de marketing/vente pour les descendants, il est important pour nous de protéger/supprimer les données privées des personnes défuntes.

Enfin, nous aimons profondément la vie et considérons qu’elle vaut pleinement la peine d’être vécue en communion avec ses proches. Il nous a donc semblé important, comme le choix d’un parrain ou d’une marraine de pouvoir investir certains de nos proches de « personnes de confiance Post Vitam » pour leur marquer notre estime et notre reconnaissance de nous accompagner dans nos vies.

Pour les pressés regardez ici
Vous utilisez une ou plusieurs adresses emails ? Vous êtes actifs sur les réseaux ? Vous avez simplement des comptes numériques (associatif, loisirs, etc.) ?

Votre vie numérique doit être sécurisée à votre décès sans risque :

  • des futurs piratages informatiques de tes comptes
  • d’utilisations commerciales inappropriées de tes données,
  • de douleurs inutiles pour tes proches par des notifications posthumes intempestives

En souscrivant à la prévoyance digitale Post Vitam, vous supprimez ces risques et vous pouvez en plus créer votre espace commémoratif en ligne pour transmettre le meilleur de vous-même, votre « empreinte positive de vie », dans votre HNS.
En signant électroniquement un simple mandat, nous nous occupons pour vous de toutes ces résiliations que vos proches n’auront pas à faire.
Ainsi, si vous le souhaitez, votre compte commémoratif Post Vitam restera votre seul compte digital accessible après votre mort pour faciliter la commémoration pour vos proches et laissez votre empreinte positive de vie.

Notre page contact vous permettra de prendre contact avec nous si vous le souhaitez.

La réponse se trouve notamment ici

Héritage Numérique Sécurisé

Il s’agit d'un cloud sécurisé (plus de détails ici) qui contient les données personnelles que vous avez choisi d’importer. Coffre-fort digital de votre vivant, il se transforme à votre décès en un espace commémoratif permettant à vos proches d’accéder à votre héritage numérique (vos souvenirs, vos dernières volontés, vos derniers messages, etc.) en toute sécurité.

Parce que la protection des données personnelles est au cœur de la mission de Post Vitam, toutes vos données contenues dans les HNS Post Vitam sont non référencées (inaccessibles par les moteurs de recherche) et sécurisées grâce aux serveurs de données confidentielles de notre partenaire informatique en conformité avec les normes actuelles de sécurités informatiques les plus exigeantes concernant la protection des données. En savoir plus: ici.

Résiliations Posthumes

La réponse est sur la page Résiliations :-)

Post Vitam a développé un ensemble de procédures opérationnelles sécurisées avec des fréquences bien définies pour s’assurer de clôturer au plus tôt vos comptes auprès des différentes entreprises et institutions dès réception de l’acte de décès.
Nous ne pouvons dévoiler tous nos secrets de conception mais rassurez-vous, tant qu’un compte de notre périmètre de résiliation n’est pas fermé, nous ne cesserons de relancer sans relâche l'entreprise qui est derrière.

Une fois tous vos comptes clôturés, nous avisons vos personnes de confiance que notre mission est accomplie avec succès et qu’ils n’ont pas à s’en préoccuper.

Au plus tôt, certaines entreprises/institutions sont plus réactives que d’autres dans la clôture des comptes numériques, mais tant que nous n’avons pas de confirmation écrite de suppression/clôture du compte d’un de nos assurés, nous ne cesserons pas de les relancer. Dans la majorité des cas, nous résilions l’intégralité des comptes d’un assuré sous 60 jours ouvrés.

Directives Anticipées

Toute personne majeure peut rédiger ses « directives anticipées » concernant sa fin de vie ou des situations d’inconscience ou d’incapacité à s’exprimer. C’est une possibilité qui vous est donnée. Il s’agit pour vous d’exprimer vos volontés par écrit sur les décisions médicales à prendre lorsque vous serez en fin de vie ou en difficulté, sur les traitements ou actes médicaux qui seront ou ne seront pas engagés, limités ou arrêtés.
La fin de vie peut arriver après un accident ou à l’issue d’une maladie grave. Dans ces circonstances, vous serez peut-être dans l’incapacité de vous exprimer. Si vous avez rédigé des directives anticipées, votre médecin et vos proches sauront quelles sont vos volontés, même si vous ne pouvez plus vous exprimer.
Bien sûr, envisager à l’avance cette situation est difficile, voire angoissant. Mais il est important d’y réfléchir.

Rédiger des directives anticipées n’est pas une obligation.

Proches et personnes de confiance

Parmi vos proches, vous pouvez choisir une ou plusieurs personnes en qui vous avez confiance pour:

  • transmettre vos directives anticipées en cas d’incapacité à vous exprimer de votre vivant
  • faire respecter vos dernières volontés après votre mort

Vous pouvez choisir ces personnes dans votre espace personnel Post Vitam, en renseignant leur adresse email et Post Vitam envoie un email d’information modifiable à votre convenance.

Post Vitam assure la bonne transmission de l’information à chaque personne concernée. Chacune recevra son message séparément sans que personne d’autre ne le sache.
À la désignation d'une nouvelle personne de confiance, celle-ci reçoit un email de confirmation.
À la désignation d'un proche pouvant accéder à votre héritage numérique, vous pouvez choisir d'avertir ou non ce proche.
À l'annonce de votre décès par une de vos personnes de confiance authentifiée, celle-ci peut accéder à vos dernières volontés notamment pour organiser la cérémonie. Par principe de précaution, nous tenterons de corroborer votre décès avant de partager vos dernières volontés.
À la réception de votre acte de décès authentifié,

  • Les proches que vous avez désignés sont invités à accéder à votre héritage numérique.
  • Les proches que vous avez définis comme destinataires reçoivent vos derniers messages

Parrainez vos proches et bénéficiez d’un crédit d’une année de frais d’abonnement Post Vitam.
Pour cela, générez un lien de parrainage depuis votre espace personnel Post Vitam et partagez-le à vos proches. Vous bénéficiez du crédit dès lors qu’un de vos proches a souscrit un compte Post Vitam via ce lien généré et qu’il n’a pas résilié son abonnement dans les 12 mois suivants.
Au-delà de trois parrainages confirmés vous faites partie de notre club Ambassadeurs Post Vitam avec des exclusivités chaque année.

Si vous nous envoyez un document officiel à family@postvitam.ch prouvant votre union ou votre lien de filiation, nous appliquons un rabais de 15% sur les prochains frais Post Vitam des membres d’une même famille.

On est comme ça chez Post Vitam, on aime les familles !

Concrètement à mon décès

Nous avons 4 moyens de le savoir:

  1. Notre assuré a défini des « Personnes de Confiance Post Vitam » parmi ces proches et ce sont eux qui nous préviennent et nous transmettent l’acte de décès à l’adresse acte@postvitam.ch
  2. Notre assuré a conservé dans son portefeuille sa carte d’assuré Post Vitam au format carte bancaire (gratuite et librement imprimable à partir de votre espace personnel Post Vitam) et l’un de ses proches l’a récupérée après son décès et nous contacte en suivant les instructions sur la carte.
  3. Grâce à nos partenaires et aux avis publics de décès, si aucun proche ne nous a contacté (cas 1 et 2), nous croisons tous les jours la base des données d'identification de nos assurés (nom, prénom, date de naissance) avec des avis de bases de décès publics. En cas d’exact match sur les noms/prénoms/dates de naissance, nous tentons de prendre contact avec notre assuré et à défaut avec les personnes de confiance désignées pour nous assurer de la mort effective de notre assuré et obtenir l’acte de décès.
  4. Si l’information ne nous est parvenue par aucun des trois moyens ci-dessus et que les prélèvements bancaires mensuels Post Vitam sont stoppés, nous prenons contact avec notre assuré, à défaut, ses personnes de confiance et sinon avec la Banque où se trouve le compte de notre assuré, pour enfin obtenir l’information sur un décès confirmé ou non.

Dès réception de votre acte de décès authentifié, nous stoppons immédiatement les prélèvements sur votre compte bancaire. L’éventuel trop perçu entre le moment de votre décès et celui de la réception de votre acte de décès authentifié est reversé intégralement à la Fédération JALMAV (Jusqu’A La Mort Accompagner La Vie) qui oeuvre pour aider les personnes en deuil ou en fin de vie.

Abonnement

La réponse se trouve au bas de la page Nos services et nos offres :-)

Pour l’équipe Post Vitam, la définition du vrai luxe c’est un service d’une qualité irréprochable accessible à tous les budgets. Les frais prélevés aux adhérents Post Vitam supportent principalement les coûts de stockage, de maintenance informatique, de cyber-sécurité, les charges de l’entreprise Post Vitam et bien sûr votre contribution pour le Bien Commun comme expliqué ici.

Chez Post Vitam nous privilégions la résilience et la pérennité des engagements que nous prenons. Nous comprenons que ce n’est pas toujours très agréable d’avoir un petit prélèvement récurrent sur son compte, cependant un paiement important unique ou un paiement annuel ne nous permet pas de garder le lien avec vous et d’être ainsi avisé au plus tôt en cas de décès.

Nous souhaitons que nos assurés vivent et profitent de leur vie le plus longtemps possible. La mort reste une étape obligatoire mais, espérons-le, imprévisible et non-souhaitée dans la vie de nos assurés. Comme nous sommes tous égaux face à la mort nous avons trouvé plus équitable et moins mercantile de maintenir un prix fixe pour tous.

Post Vitam a le devoir légal d’identifier ses Assurés. Après votre disparition, nous comparerons les informations de votre pièce d’identité à celles de votre acte de décès pour procéder à son authentification.

Toutes vos données sont intégralement supprimées des serveurs gérés par Post Vitam. Tout prélèvement automatique déjà effectué pour un mois en cours ne sera pas remboursé.

Autres questions

"Ne pas prévoir, c'est déjà gémir" disait Léonard de Vinci. La fin de la vie est notre métier, nous avons donc pris toutes les précautions et les assurances nécessaires concernant la fin de la vie active de l'entreprise à mission Post Vitam. Concrètement si cette éventualité se présente de votre vivant, vous serez avertis et pourrez récupérer de manière sécurisée l'intégralité de vos données avant leur suppression sur les serveurs Post Vitam. Bien évidemment, vos abonnements seront résiliés dans ce cas précis de radiation de l'entreprise Post Vitam.

Rassurez-vous, l'esprit de la communauté Post Vitam ne disparaîtra jamais et ce quoi qu'il arrive !

Vous ne trouvez pas la réponse ?

Laissez-nous un petit mot !